Les couleurs du Whisky

Les couleurs du Whisky
 

Les couleurs du whisky

 

De la couleur de l’eau.

À sa sortie de l’alambic le whisky n’a aucune couleur; il est transparent comme de l’eau. C’est lors de son séjour dans le fut qu’il va lentement prendre sa couleur. Un échange poétique entre le bois et l’alcool. Toutes les couleurs des whiskys sont dues aux éléments qu’ils vont récupérer suite à leur passage plus ou moins prolongé dans tel ou tel type de fut. Les facteur qui vont influencer sur la couleur sont le type de fut utilisé, ce qu’il contenait au préalable, ainsi que le temps que le whisky va y séjourner.

 

De la couleur du WHISKY.

La couleur du whisky est une excellente source d’information, et renseigne essentiellement sur le type de fut utilisé pour sa maturation. Un beau doré pale vous orientera le plus souvent vers un fut traditionnel ou un ancien fut de bourbon. Alors qu’un rouge intense (voir même bordeaux ou noir) vous permet de penser à un ancien fut de vin (Sherry ou autre).

Un fut de première utilisation lui donnera une couleur plus intense qu’un fut de second remplissage et un fut qui contenait au préalable du bourbon donnera au whisky une couleur plus clair qu’un fut qui contenait du xérès, porto ou du vin rouge. Un whisky de couleur foncée n’indique donc pas qu’il est vieux, mais vous oriente avant toute chose vers le type de fut utilisé pour sa maturation.

 

De la palette de couleurs du WHISKY.

Gin clear, Old gold, Tawny ou Brown sherry, la palette de couleur du whisky s’étend ainsi du jaune pâle, à l’or, au rouge et jusqu’au (presque) noir.

 
 

PS: Afin de maintenir une cohérence dans leur production, certaines distilleries colorent artificiellement leurs whiskys. La méthode la plus connue est l’ajout de colorant alimentaire, le caramel E150, dont quelques gouttes suffisent à colorer une cuvée entière.

 

#016Mise à jour: 2019.02.22


Swiss photographer living & working in Lausanne.
Looking for beauty, precision & humanity.